NEWS

31/08/2014

Embrunman : la pilule est passée

posté à 11h49

Et voilà la boucle est bouclée, l'Embrunman 2014 est terminé. Je reste sur un sentiment mitigé, je suis entre la déception de ne pas être rentré dans le top 10 qui était un des objectifs principaux et la satisfaction d'être allé au bout d'une course très difficile avec des moments critiques lors du 2ème semi-marathon.

Petit retour en arrière, la préparation pour Embrun s'était bien déroulée, pas de blessure, des séances qui passaient bien et des sensations plutôt bonnes à l'approche de la course. Mais surtout une grosse envie de courir et de donner le maximum sur cette course où le profil me correspond bien.

Arrivé une semaine avant la course en famille pour pouvoir s'habituer à l'ambiance, aux températures et pour quelques réglages de dernières minutes avant la course.

Nous sommes logés dans un petit appartement dans la descente de Chalvet, petit quartier tranquille où le mot d'ordre est repos pour faire un maximum de jus.

Passage sur les stands pour remercier les partenaires, Ekoi, Skinfit mais je remercie aussi de "loin" les partenaires qui m'ont soutenu toute la saison : Rotor, Restor Bikes à Saint-Laurent du Var pour le Kemo R8, Culture Vélo d’Anglet pour le Cannondale Slice RS, et Eric Favre pour les produits énergétiques.

J-7, J-6, J-5........

J-1 : Dépôt du vélo dans le parc : rrang 23 Dossard 922, repérage des entrées et des sorties du parc pour ne pas me tromper le lendemain, ensuite petite soirée avec les amis pour décompresser, mais je n'oublie évidemment pas la course de demain.

Le jour J:

Le ton est donné, le stress est bien présent mais quand le coup de pétard sera donné on oublie tout !

6h00 le départ est lancé le coup avec Robin Pasteur et Skipworth part et je ne prends pas les pieds pour ne pas me pendre au bout de la partie natation. "La course est longue alors il faut faire preuve de patience" a dit le coach ! Donc je reste au chaud dans un petit groupe composé pas les principaux favoris.
La partie natation se passe sans encombre et je sors en 3ème position.

Nous voilà partis pour un longue sortie en vélo de 188 km, toujours avec les favoris, le groupe ne s'entend pas vraiment et les écarts avec les poursuivants se réduisent, et devant, Skipworth se fait la malle! Mais Embrun est spécial alors il faut toujours se méfier du retour de manivelle.

Le groupe composé par Hervé Banti, Nicolas Fernandez, Gwenaël Oullières, Robin Pasteur, Hervé Faure, Marcel Zamora et moi- même attaque le col de l'izoard. Tout le monde s'est économisé et je m'attends à monter l'izoard très vite voir même à prendre un éclat sur les favoris.

Finalement l'écrémage se fait de l'arrière je reste en compagnie de Faure et Zamora, et j'effectue même beaucoup de travail pour augmenter les écarts, après une bonne montée on passe par la case ravito express car Marcel étant un descendeur monstrueux il ne faut pas le lâcher ! Verdict : en bas on a rejoint Skipworth qui avait 1'50 d'avance au sommet !

Ensuite arrive Pallon où personne n’accélère, puis Chalvet où je prends un premier éclat, finalement le team de Metz me pousse et je récupère le groupe, mais cet effort m'a coûté cher, je saute de nouveau 1 km plus loin ! Je décide de monter à mon rythme et je pose le vélo 4ème.

A ce moment-là, la course est bien engagée et l'exploit est peut être réalisable !

Je pars à pied sur le rythme qu'on s'était fixé avec Pierrot. Cela devait m'emmener en 3h15 jusqu'au marathon! 5ème km ok ! 10ème ok ! 15ème ok ! 20ème ok ! 23ème : début de la galère !! Je commence à souffrir de problèmes gastriques et je souffre ! Dans la tête c'est dur mais il faut tenir, la famille est là et les amis aussi sont là pour me soutenir ! La ligne est encore loin mais il faut aller la chercher rien que pour remercier toutes les personnes qui ont cru en moi, les partenaires, les amis qui m'ont accompagné pour les sorties longues, la famille et tous les gens qui t'encouragent et que tu ne connais même pas! Alors j'ai souffert, j'ai dégringolé dans le classement mais j'ai franchi la ligne en 12ème position ! Une petite victoire quand on connaissait l'objectif ! Maintenant je sais qu'Embrun est une course qui me convient avec ce profil atypique !

Alors je reviendrai......................

Après 10 jours de coupure, l'entraînement a repris, direction Royan pour retrouver encore une start list de fous furieux!!!

 

Résultats


05/08/2014

En route pour l’Embrunman et quelques courses au passage …

posté à 15h43

L'Embrunman, LA course de l'année! En effet, en 2014 je voulais aller me mesurer au Mythe !
Après un mois à courir la France et les Halfs il me fallait une petite coupure, mais dès le 21 juillet petit tour dans les Hautes Alpes pour la reco « officielle » du parcours vélo et ce fut dur !!!
C’est parti pour Embrun et juillet était timide en compétition : seulement deux!
Le L des Fitdays à Lans-en-Vercors et le fameux triathlon M des Settons où je devais récupérer mon titre !

Après des vacances niçoises, qui riment des cols, des cols, et encore des cols ! J'engrange les kilomètres en vélo, en course à pied et quelques longueurs en natation! Tout se déroule à merveille, en plus je suis logé sur les hauteurs de Nice « à la fraîche » et sans le stress du centre-ville donc parfait !

La semaine passe à 2000km/h et me voici déjà sur les bords de plage de Lans-en-Vercors.

Arrivée la veille pour me familiariser avec les lieux, récupération du dossard et test de la température de l'eau. Verdict : 50m parcourus : la température avoisinant les 11°C ! La nature a été plus forte que mes envies de nager!

Le lendemain, la motivation est là, même si je sais que la partie natation ne sera pas une partie de plaisir! Au final la partie natation est annulée (je m'en doutais!), donc on se retrouve avec un duathlon contre la montre. Je vous dirai que c'était plus prudent, mais cela ne m'arrange pas car la présence de Thibaut Humbert, local de l’étape en plus, qui est pour moi l'homme fort du jour! Et au final, j'avais raison! Le départ est donné toutes les 10 secondes, et sans échauffement pas facile de faire monter la machine dans les tours, finalement c'est au 40ème km que les jambes se débloquent et j'arrive à me séparer de Romain P, ensuite je reviens sur Robin P et je décide de l'attaquer aussitôt pour continuer mon effort solitaire, lui aussi décroche et je termine le vélo seul ! Thibaut est déjà loin devant et on ne le reverra jamais, je pose donc le vélo second mais loin très loin à 6'30. Je pars à pied avec de bonnes sensations et l'allure est plutôt correcte, mais je vois tout de même revenir Romain au moment où j'essuie un petit revers! Donc il passe, mais je m'accroche et cela me relance dans l'allure et dans la course! Les places sont faites et me voici sur la 3ème marche du podium ! Un petit passage par la case massage, douche, repas et au lit !

Maintenant retour en terre nivernaise, lieu de fin de préparation pour l'Embrunman, altitude maximum 534m ! Un lieu parfait pour faire des cols :-)

Donc la préparation suit son court, j’aligne les km pour être fin prêt le 15 août, entre enchaînement, sortie longue à vélo me voici rapidement sur les berges de mon triathlon préféré.

Comme chaque année quelques parisiens sont de la partie, les troyens aussi, et sans oublier les régionaux …
En 2013 je m’étais fait moucher, donc cette année il fallait remettre les compteurs à zéro!

Départ natation à l'ancienne, je suis devant mais une torpille passe à gauche je saute direct dans les pieds, le rythme est rapide et cela me suffit pour faire les écarts sur les bons coureurs et rouleurs. Donc nous sortons en tête avec Jérémy Quindos, je décide d'essayer de partir vite en vélo mais il s'accroche le bougre ! J'ai un avantage je connais le parcours par cœur : les virages, les descentes et les montées ! C’est en montée que je choisi l'endroit pour l’attaquer et tenter de le décrocher ! Cela fonctionne et je pose le vélo avec 2'30 d'avance sur Jérémy. Est-ce suffisant ? Pas sûr connaissant les qualités de Jérémy à pied. Alors je fais l'effort pendant 5 km et après quelques variations sur les écarts, ils finissent par se stabiliser et je termine en déroulant le dernier tour pour récupérer mon titre !

Voilà une victoire qui donne un peu de confiance avant l'Embrunman, une course qui rentrait dans le cycle de préparation mais pas question de relever le pied pour autant, on enchaîne sur encore 15 jours à se mettre la misère !
Et nous voici aujourd'hui à J-10 : je ne fais pas dans mon pantalon.......... Mais cela va venir !!!

A bientôt et rendez-vous le 15 août sur la berge du plan d’eau d’Embrun !

 

Résultats Fitdays


27/05/2014

Petit retour sur Aix et triathlon d'Autun

posté à 07h00

Une semaine après le 70.3 d’Aix, il fallait bien ça pour digérer le premier objectif de la saison. LA course à domicile, il fallait donc faire bonne figure et montrer les couleurs! Je dois tout d’abord remercier l'accueil et la façon dont les dirigeants du club ont su nous mettre à l'aise entre le logement et la petite soirée sympathique chez le président.

Mais n'oublions pourquoi nous sommes là! Effectivement il y a une course dimanche ! Et pas des moindre quand tu regardes la Start List! Deux champions du Monde, les monégasques, espagnols, allemands, tous sont bien présent pour en découdre!

Vielle de course dépose des vélos après quelques tours de pédales et nous rentrons tranquillement a hôtel.

Dimanche, ce n'est pas la même ambiance dans le parc, les triathlètes sont tendus comme des arbalètes!

Le départ est donné à 7h40, je me colle tout de suite à Fred Van Lierde qui m’ayant pris une minute il y a un mois à Cannes sera les bons pieds à prendre!

Finalement un coup partira sur la gauche donc nous sortons accompagnés par Bertrand Billard et Fred Van Lierde à 1' de la tête de course!
La transition est longue et permet de souffler! Ensuite il faut enfourcher le vélo avec les deux champions du monde! Ça roule, ça s'entend en respectant les règles du non-drafting, mais Fred n'est pas dans un bon jour donc Bertrand fait le gros du boulot, j'aide au max, mais avec ses 340 watts de moyenne Bertrand nous fait souffrir! Finalement, on le laisse partir à 1 km du dernier col pour qu'il joue sa carte! Et vous connaissais la suite! De mon côté, je pars à pied à 50 s de retard sur Fred que je garderai pendant 9 km avant d'avoir un passage à vide! Finalement les coureurs rapides reviennent et je termine à une 9ème place ! Un peu déçu mais le top 10 est déjà satisfaisant !

L'ambiance pendant la course te pousse à donner le maximum surtout quand les bénévoles du clubs t'encourage à chaque passage!
Donc un grand MERCI à tous !!!

Petite récup' rapide sur une semaine et me voilà de retour en terre autunoise pour un petit triathlon M!

Les habitués de la région au départ, donc la tactique est simple : nager vite et rouler fort pour pouvoir gérer le 10 km!

Le départ natation est rapide je prends les devant, je nage les 1500 m devant! Au final je sors avec 3'30 d'avance sur le plus menaçant Pierre-Yves Facomprez. Ensuite il faut enjamber le Cannondale sur les routes autunoises que je connais par cœur! Avec 40 km, je pose le vélo avec un bonus de 4'30! Je fais une tour de 2,5 km rapide et je gère mon avance sur le reste du parcours pour ne pas entamer les jambes pour la semaine prochaine! Car les courses vont s'enchaîner avant le championnat de France L !

Donc encore un peu de récup' et direction Le Mans suivi de Troyes! Des Week-end chargés !!!

 

Résultats Autun


08/05/2014

Un peu de rythme à Cepoy

posté à 12h35

Après quelques jours d’entraînement qui se sont bien déroulés, me voilà en direction du triathlon de Cepoy avec les potes!

Un plat de pâtes, une compote et me voilà dans le parc à vélo en train de préparer le vélo pour aller en découdre avec les autres concurrents.
Un petit triathlon M pour faire du rythme rien de mieux à 15 jours du 70.3 d'Aix. Départ donné à 13h50 pour les hommes et 14h00 pour les femmes.

Dès le coup de pétard je pars vite pour éviter les coups et je me retrouve très vite devant menant le bal jusqu'à mi-parcours en natation et je m’aperçois que j'emmène 5 gars dans mon sillage, donc je décide de les laisser mener pour pouvoir partir plus vite en vélo. A 50 m du but j'accélère les derniers coups de bras pour sortir devant et pour faire une transition rapide. Je sors du parc avec 10 secondes d'avance et je pars à vélo sans me retourner. Les 40 kilomètres sont relativement plats ce qui permet de bien travailler la position aéro.

Mais comme un parcours ne se passe jamais sans problème pour moi, je perds la manette de frein au 10ème km sur un passage pavé, je tente en vain de le remettre mais je perds du temps précieux!

Donc au final j'abandonne l'idée de le remettre, je gère le parcours vélo sans prendre de risque dans les descentes et en appuyant sur les parties roulantes! Au final je pose le vélo avec 3'20 d'avance sur le deuxième, un bon petit coussin pour un 10,9 kilomètres que je connais bien! Je fais un bon premier 5 km et je ne perds que 15 sec sur le deuxième (Pierre-Yves Facomprez) donc je peux me permettre de gérer le reste de la course pour ne pas m'entamer pour Aix!

Un petit M clôturé en 1h59 c'est plutôt correct! Première satisfaction de la journée, et la deuxième sera de voir les potes terminer leur premier M en moins de 2h20 !

Maintenant il faut se concentrer sur la suite de la saison ! Place à Aix !!!

 

Résultats


18/04/2014

Cannes le triathlon où l’homme qui gagne n’est pas forcément le plus Fort

posté à 09h52

La première course de la saison était prévue à Cannes avec une start list impressionnante et internationale avec Frederik Van Lierde, Victor Del Corral, Frédéric Belaubre, Alessandro Degasperi, l’occasion de tester sa forme et le travail hivernal.

Conditions presque idéales pour s’élancer sur les 2km de natation à 8h seul un groupe de méduse est venu chatouiller les pieds … L’eau était à 16°C. Bien à l’abri dans les pieds de Belaubre et Van Lierde, on voit débouler Robin Pasteur sur la gauche et il fait exploser le groupe, et j’ai déjà 25’’ de retard à la sortie à l’australienne où j’emmène le 2ème groupe dont Hervé Banti et Romain Guillaume. Sur le 2ème tour je laisse Yvan Risti mener le groupe, et nous sortons avec un peu moins d’une minute de retard de la tête.
Nous voilà parti à 3 sur le vélo, Banti, Guillaume et moi … Romain a pris les commandes pour essayer de reprendre rapidement les hommes de têtes : Van Lierde, Belaubre, Pasteur et Molinari.

La tactique étant de gérer un maximum l’effort en vélo pour pouvoir courir proprement !!!
Romain est parti un peu fort et du coup il saute du groupe lorsque Faure et Fernandez nous rejoignent ! Je laisse mener l’allure à Fernandez et Faure, la règle des 7m n’étant pas vraiment respectée … nous rentrons sur le groupe de tête vers le 40ème km.

Dans une descente, Faure attaque entre les voitures, Fernandez lui embraye le pas et ils se retrouvent du coup à 2 en chasse du leader Molinari pointé à plus de 1’30.

Le parcours vélo se termine sans encombre malgré la dernière descente très dangereuse, cependant malgré l’allure imposé dans le groupe, nous posons le vélo avec plus de 6’30 de retard sur Faure et Fernandez, qui semblent être arrivé par le parcours course à pied et n’ont pas emprunté le parcours officiel de la course.

C’est parti pour 4 tours de 4km, l’allure est bonne et régulière, à 50m de Belaubre, mais je me rends compte que j’ai déjà plus de 2,5km de retard sur les leaders, vraiment étonné car je ne pensais pas être si loin de la tête de course ! Un coup au moral, à cela un petit problème de chaussure qui était un peu petite pour la distance, du coup je termine comme je peux.

Malgré l’erreur de parcours des 2 premiers, cela n’aurait pas changé mon classement, mais pour Molinari, Van Lierde ou Degasperi les choses aurait été différentes.

Je pense que les athlètes concernés par l'erreur de parcours aurait dû prendre leurs responsabilités:
-soit en terminant la course et sans participer au classement final car malgré une pénalité (3'???) l'équité de la course n'a pas été respectée envers les autres athlètes.

-Soit en attendant Molinari et en repartant 1'30 à la 2ème transition ....

Actuellement en stage avec Tritraining à Antibes, je profite d'une semaine sur la Côte d'Azur pour peaufiner ma préparation pour le 70.3 d'Aix.

 

tritraining06




» Consulter les archives

RSS